September 3, 2009

Volcan Puntiagudo

Sa mageste se devoile...

Coup de fil de Julien, le creneau meteo est la...dans le sud ca n'arrive pas tous les jours! La decision est prise, nous allons nous frotter au Puntiagudo. Apres avoir reluque ses formes caracteristiques depuis les belvederes de l'Osorno ou du Lanin nous allons cette fois essayer de nous en rapprocher au plus pres. Au bout du lac Rupanco, un petit coin de Paradis nous attend pour preparer l'approche...le Paradis avant l'enfer vert et ses bambous envahissants. Si, comme c'est le cas cette hiver, le "chemin" n'a pas encore ete ouvert, il est fortement recommende de s'equiper d'une machette ou encore mieux, d'un autochtone pret a en decoudre avec les infames bambous. Octavio connait la foret par coeur et va donc nous ouvrir le chemin jusqu'a un petit cratere depourvu d'arbre. La foret est magnifique mais nous sommes bien content d'en sortir pour enfin en decoudre avec le volcan. Apres une nuit passee dans la crasse nous sortons finalement de la mer de nuage au petit matin. Le spectacle est saisissant : lacs, forêts et ocean s'ettendent a nos pieds tandis que nous en terminons au milieu des coliflores. Julien pose quelque broches qui nous dissuadent assez rapidement de tenter le sommet. Tres belle descente a ski avant de retrouver le camp puis nos amis les bambous...Petit film a venir (attention gros dossier bambou!).

Le rio blanco (eau claire et potable sans scories par opposition au Rio Negro)

Julien dans l'enfer vert

Au bivouac, dans les nuages

Le lendemain matin, nous passons au dessus des nuages

Julien dans les premiers coliflores

...

Julien sous le sommet

Sur l'arête au dessus du lac Rupanco

Dernier regard sur les traces du matin avant de plier le camp


Home sweet home...

7 comments:

frederic said...

Superbe encore uen fois, et ces images de ski dans la foret de bambou ..., on vous prendrais presque pour des farfelus ...
Encore que la cendre sa se skie tres bien ...

Fidel Mendia said...

hummm volcan puntiagudo...
très belle montagne pour faire l'alpinisme, mais c'est possible skier?
de toute façon très belle aventure.
moi aussi, je veux y aller!!!

Matthieu said...

warrior spirit !

Trop bon ...

timuzapata said...

magnifique... encore des reports!!!

Fabien said...

Merci pour vos commentaires :
@fred : courage sur la coque de noix
@fidel : oui superbe final alpin, il faut revenir, pour le ski depuis le sommet dur dur (mais il y a peut etre un passage..)
@matthieu : tu ne crois pas si bien dire, video a suivre...
@timu : la suite arrive...en attendant fait chauffer les mollets sur les coteaux

frederic said...

Merci Fabien, pour cette pensee de l'autre cote du monde ...
Continue a en profiter, pendant que la coquille de noix deborde ...
(et hop un Cut Back Plan !)... et n'oublie pas de mettre le tout en musique !

Anonymous said...

les cordées se recomposeent à ce que je vois. Avec Fako on a fait l'éperon nord du petit vignemale
le week-end dernier
à bientôt
fait signe dès que tu rentres
nico